Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse<span>Saint-Vincent des Pierres Dorées</span></br>Diocèse de Lyon
Menu

Les villages

Notre paroisse regroupe les églises de 19 villages

Le Bois d'Oingt

Doit son nom à la déformation de buxum : buis. Le village du Bois d'Oingt se trouve sur des terres jadis couvertes de buis que les moines de l'abbaye de Savigny défrichèrent pour les rendre cultivables. Le nom d'Oingt marque bien la proximité du village voisin au riche passé historique (la seigneurie d'Oingt). Bourg principal de notre paroisse, il compte 2152 habitants et s'étend sur 513 hectares.

Lire la suite…

Saint Laurent d'Oingt

Village entouré de vignes, Saint Laurent d'Oingt compte 817 habitants sur 905 ha. La galonnière de l'église et le bénitier du 15ème sont inscrits à l'inventaire des monuments historiques. Point culminant du village : Chapelle néogothique N.D. de Saint Laurent érigée en 1861 en l'honneur de l'Immaculée Conception avec table de lecture. Quatre lavoirs et de nombreuses croix.

Lire la suite…

Oingt

Oingt fut un castrum romain alors nommé Yconium. La première mention de la seigneurie d'Oingt figure dans un acte de 1093 où est mentionné Umfred d’Oingt. Le seigneur Guichard d’Oingt fit construire un château à motte et de nombreuses églises aux alentours. L'actuelle église est l'ancienne chapelle castrale ; elle est remarquable par ses statues en bois doré, et par le chœur gothique où les voûtes sont supportées par huit culots sculptés. Depuis 2007, Oingt est classé parmi les plus beaux villages de France. 626 habitants sur 392 ha.

Lire la suite…

Ville sur Jarnioux

Village typique à flanc de côteau qui compte 796 habitants sur 1010 hectares. Son histoire est liée à celle de Jarnioux avec qui elle ne forma qu'une seule commune jusqu'en 1869. Tradition d'un monastère templier précédant l'église actuelle. Église Saint-Martin bâtie au 12ème siècle et 18ème siècle, son clocher pyramidal 18ème, belles verrières, fresques autrichiennes datant de l'occupation de 1814. Tombeaux mérovingiens au Crêt du Py.

Lire la suite…

Jarnioux

Le village de Jarnioux, village du pays des pierres dorées, son château aux origines médiévales. Le viaduc, vestige d'une ligne de Chemin de Fer du Beaujolais entre Villefranche et Tarare. L'Eglise du 19ème du siècle. Une population de 610 habitants qui s'étend sur 420 hectares.

Lire la suite…

Theizé

Village perché, riche en monuments historiques : Château de Rochebonne (14-17ème siècle), Maison Forte de Rapetour (13ème siècle), Ancienne église jadis chapelle de Rochebonne : fresques 17ème, portail, vitraux. Chapelle Saint Hippolyte, 16ème. Croix des Enfants de Theizé 16ème, sur la place. Elle porte les emblèmes des tailleurs de pierres. Belles maisons en pierres dorées. Rues pittoresques. Le village compte 1078 habitants et s'étend sur 1189 hectares.

Lire la suite…

Moiré

Le plus petit village de notre paroisse : 199 habitants pour une superficie de 203 hectares. Belles maisons en pierres dorées. Ancienne église ( Chapelle Saint Pierre) aménagée en salle des fêtes. On y vénérait jadis une clé qui aurait été apportée par saint Pierre et qui guérissait de la rage. Deux croix sculptées dont une du 18ème siècle. L'église actuelle fait face à l'ancienne.

Lire la suite…

Frontenas

Village situé au cœur des Pierres Dorées. Son église romane est du 12ème siècle. Remarquable par son portail classé, orné de ferrures. Son clocher est surmonté d'un coq qui porte au cou un taste-vin en argent. Au cœur de Frontenas, on trouve un magnifique lavoir datant de 1813 devenu "le carrefour des âges". La source qui l'alimente fut un lieu de pèlerinage pour ses eaux aux vertus soi-disant miraculeuses. Frontenas compte 816 habitants pour une superficie de 342 hectares.

Lire la suite…

Bagnols

Village avec un riche patrimoine architectural : Château, église, pigeonnier, maisons vigneronnes, croix de chemins. L'Eglise date du 15ème siècle, elle est en pierres dorées : fenêtre géminée romane et clocher, clé de voûte et fresques, table en bois sculpté et doré, bénitier du 16ème, tableau de l'école de Jordaens, vitraux contemporains. Ce beau village compte 717 habitants et s'étend sur 735 hectares.

Lire la suite…

Alix

La seigneurie d'Alix aurait été fondée au VIIIème siècle à proximité d'un prieuré d'hommes de l'ordre de Saint-Benoît. Ce charmant village est riche d’un passé qui remonte aux temps préhistoriques puisque l’on y a retrouvé des ateliers de silex. L'église de style « néoclassique » est en pierre blanche de Lucenay. Elle est partiellement classée (Chapelle 3e quart 18e siècle). Composé de 702 habitants, Alix s'étend sur 361 hectares.

Lire la suite…

Chatillon

Village en pierres dorées, bâti au pied du rocher qui porte un château classées monument historique, fortifications du 12ème siècle. Village typique aux ruelles étroites, Eglise du 18ème, Chapelle du 11ème, pierre tombale de Geoffroy de Balzac (15ème) Circuit pédestre des Calvaires. Chatillon compte 2190 habitants et s'étend sur 1071 hectares

Lire la suite…

Chessy les Mines

Village tout en pierres dorées avec d'anciennes maisons et des rues pittoresques. Vestiges de remparts, porte d'enceinte voûtée et tour carrée. Le château est du 13ème/14ème, son donjon du 12ème, tourelles fortifiées, fenêtres à croisillons. Ancienne maison forte de Sandars, hautes tours quadrangulaires, entrée fortifiée. Chessy accueillait une exploitation de mines de cuivre sulfaté, d'où son nom. Généralités historiques: légende de la Dame Blanche. Sa population est de 1798 habitants sur une superficie de 1654 hectares

Lire la suite…

Le Breuil

Le Breuil est situé sur une petite colline. On monte au bourg par la ruelle du Vingtain où se situe l'ancien château seigneurial du 15ème siècle. Reste de fortification, du château des Comtes de Cibeins, portes et fenêtres 15ème, escalier donnant accès à une galerie. Annexe de la paroisse de Chessy avant la Révolution. Ancienne place fortifiée, saccagée au 14ème siècle. Eglise du 15ème siècle, ancienne chapelle du château et chemin de ronde. Population 365 habitants sur 563 hectares.

Lire la suite…

Légny

Village des Pierres Dorées à flanc de coteau. Ancienne ferme et maison bourgeoise, en pierres dorées... Eglise du 19ème siècle, paroisse en 1842, précédemment annexe du Bois-d'Oingt. Croix sculptée, de l'an 1416, dans le bourg. La forêt de la Flachère et son magnifique château (privé) : sentier équestre, botanique, sylvicole avec 2 étangs et des sentiers pédestres balisés. Il y 584 habitants à Légny sur une superficie de 397 hectares

Lire la suite…

Saint Vérand

Saint-Vérand occupait une position dominante entre les vallées de l'Azergues et du Soanan. On le retrouve cité pour la première fois au 12ème siècle. Paroisse et seigneurie du Lyonnais jusqu'à la Révolution. Maisons des XVI et XVIIIe siècles. Château de La Flachère... Le château exista dès le 13ème siècle au 19ème siècle il fut habité par la famille de Chaponay. Cette famille confia à l'architecte Viollet le Duc le soin de dresser les plans du nouveau château qui fut terminé en 1875, le parc fut conçu par Varey qui le dota d'arbres rares.. Bel édifice de style 15ème en brique et pierre couvert d'ardoises : façades et toitures, escalier d'honneur et ses lions, sa rampe et sa cage, escalier de tourelle, pièces et leur décor, ancienne cuisine et sa cheminée; communs, fermes, régie, écuries, parc etc... Château de La Garde: château féodal, escalier et puits intérieurs, décor intérieur. Il fut propriété de l'archevêque de Lyon, Renaud de Forez de 1193 à 1226. dans le village d'anciennes fermes, des cuvages et maisons bourgeoises. Eglise du 19ème. Croix sculptée 1629 sur la place. Forêts de Brou et forêts de la Flachère, sentiers pédestres et équestres. St Vérand compte 1114 habitants et s’étend sur 1758 hectares.

Lire la suite…

Ternand

Ternand, village du Beaujolais des Pierres Dorées, vieux bourg,village médiéval. Comme un nid d'aigle, le village du vieux Ternand est posé au sommet de la colline. Ce site médiéval, fortifié ne manque pas de charme, dominant la vallée d'Azergues dans un agréable environnement, tout contribue à faire de ce petit coin de France un village touristique inoubliable. Place-forte avec une donjon de jadis 31 m, bâti par Renaud de Forez, archevêque de Lyon (Il n'en fait plus aujourd'hui que 17 mètres) on pouvait surveiller tous les environs et alerter les habitants en cas d'attaque. Maisons anciennes, fenêtres à meneaux, portes, voûtes, ruelles étroites, vestiges du donjon 12ème siècle et des fortifications, ruines du château. Eglise de la Nativité de Saint-Jean-Baptiste romaine 12ème et 15ème siècle avec chapiteaux carolingiens 11ème et crypte Saint-Benoît avec restes de fresques carolingiennes, nef 1682. Caveau funéraire, sarcophage romain dans la crypte de l'église. Grande fête médiévale chaque année début juillet. Ternand compte 737 habitants et s'étend sur 1075 hectares

Lire la suite…

Sainte Paule

Sainte Paule, village du Beaujolais des Pierres Dorées de 309 habitants bâti sur un côteau, seule commune en France à porter ce nom. Les habitants s'appellent "Les Saint-Pauliens et Saint Pauliennes". Sainte Paule, dame romane, est morte en l'an 404 à Bethléem. Attraits touristiques: L'église, 11ème et 12ème siècle ; le clocher roman à quatre fenêtres géminées et chapiteaux, le bénitier et la piéta en marbre du 15ème siècle, culots sculptés, sont classés monuments historiques. Une très belle croix de 1596 fait face à l'église : Vierge couronnée par des anges et Saint Jacques de Compostelle baptisant un pèlerin. Sentiers pédestres. Passage du GR76, randonnées avec des ânes bâtés.

Lire la suite…

Létra

Petit village situé à flan de colline. Village gallo-romain. "Strata", route pavée. Village de Lestrada au 13ème, possession de l'abbaye de Savigny. Les habitants fortifièrent leur église en 1408. Eglise pittoresque ainsi que son clocher. Croix début 19ème, château de Létra, cave coopérative beaujolaise. Létra a une population de 922 habitants et s'étend sur 1443 hectares.

Lire la suite…

Chamelet

Chamelet, vieux village fortifié du Beaujolais des Pierres Dorées. Ses habitants sont appelés les Chamelois et les Chameloises. Ancienne place forte des sires de Beaujeu, jadis centre de tissage et de blanchisseries de toiles. Le donjon carré du 16ème siècle. Au XVe siècle et XVIe siècle CHAMELET était un important centre de fabrication de la toile de chanvre. Les Halles reconstruites en 1575 abritaient les marchands de toile. La date de construction de cette halle est inconnue. L'église et ses vitraux du 15ème siècle, statues saint Claude et saint Sébastien et de saint Benoît et sainte Madeleine 12ème siècle. Chamelet aujourd'hui a une activité agricole partagée entre la vigne, les paturages et la forêt. Une usine agro-alimentaire, des scieries et des artisans et commercants contribuent à son activité économique. Le village situé sur un coteau offre aux visiteurs, des points de vue pittoresques et variés, environnement verdoyant et boisé. Chamelet compte 676 habitants et s'étend sur 1443 hectares.

Lire la suite…